Une protection de l'environnement à la française ? (XIXe-XXe siècles) par Charles-François MATHIS

Une protection de l'environnement à la française ? (XIXe-XXe siècles)

Titre de livre: Une protection de l'environnement à la française ? (XIXe-XXe siècles)

Éditeur: Editions Champ Vallon

Auteur: Charles-François MATHIS


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Charles-François MATHIS avec Une protection de l'environnement à la française ? (XIXe-XXe siècles)

Protéger l’environnement est devenu un impératif incontournable des politiques publiques et un enjeu central des débats de société. Mais on oublie trop souvent l’ancienneté des actions de protection dont l’environnement a fait l’objet et la complexité des questionnements qu’elles ont soulevés à travers le temps. C’est cette lacune que le présent ouvrage entend combler : en s’interrogeant plus précisément sur les spécificités historiques de la protection de l’environnement en France et dans ses colonies depuis deux siècles, il entend offrir le recul nécessaire pour mieux comprendre les enjeux d’aujourd’hui.Y a-t-il une singularité des parcs nationaux ou régionaux français ? La France a-t-elle influencé ses partenaires européens dans leurs politiques environnementales, ou est-ce l’inverse ? Quel rapport les Français entretiennent-ils historiquement avec leur environnement ? La religion, l’éducation ont-elles établi un lien spécifique qui nous différencie de nos voisins ? A travers des exemples aussi diversifiés que la protection des oiseaux, du loup, des cours d’eau, la lutte contre les pluies acides, l’établissement des parcs ou de la réserve de Camargue, cet ouvrage propose, pour la première fois depuis vingt ans, un état des lieux de la connaissance historique sur le sujet.Charles-François Mathis, normalien, agrégé et docteur en histoire, enseigne à l’Université Paris-Sorbonne. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont In Nature We Trust. Les paysages anglais à l’ère industrielle (PUPS, 2010).Jean-François Mouhot est docteur en histoire, Marie Curie Fellow à l’Université de Georgetown et à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales à Paris. Il est l’auteur de plusieurs autres ouvrages, dont Des esclaves énergétiques : réflexions sur le changement climatique (Champ Vallon).