On achève bien les Grecs par Frédéric Lordon

On achève bien les Grecs

Titre de livre: On achève bien les Grecs

Éditeur: Éditions Les Liens qui libèrent

Auteur: Frédéric Lordon


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: On achève bien les Grecs.pdf - 25,248 KB/Sec

Mirror [#1]: On achève bien les Grecs.pdf - 20,529 KB/Sec

Mirror [#2]: On achève bien les Grecs.pdf - 30,871 KB/Sec

Frédéric Lordon avec On achève bien les Grecs

Avec la cruauté d’un révélateur photographique, la crise grecque a jeté une lumière impitoyable sur l’euro, obligeant enfin de voir ce que la cécité européiste s’efforce depuis si longtemps de ne pas voir : l’euro, congénitalement sous domination allemande, est un despotisme d’un nouveau type : un despotisme monétaire, qui asservit en toute bonne conscience par la violence « légitime » du droit – celui des traités – et des règles… 

Livres connexes

Avec la cruauté d’un révélateur photographique, la crise grecque a jeté une lumière impitoyable sur l’euro, obligeant enfin de voir ce que la cécité européiste s’efforce depuis si longtemps de ne pas voir : l’euro, congénitalement sous domination allemande, est un despotisme d’un nouveau type : un despotisme monétaire, qui asservit en toute bonne conscience par la violence « légitime » du droit – celui des traités – et des règles… 

Avec la cruauté d’un révélateur photographique, la crise grecque a jeté une lumière impitoyable sur l’euro, obligeant enfin de voir ce que la cécité européiste s’efforce depuis si longtemps de ne pas voir : l’euro, congénitalement sous domination allemande, est un despotisme d’un nouveau type : un despotisme monétaire, qui asservit en toute bonne conscience par la violence « légitime » du droit – celui des traités – et des règles…